Mot-clé - Reconstruction

Fil des billets

23 octobre 2013

Un nouveau bâtiment pour la rentrée de nos enfants d'Haïti

en savoir plus sur le parrainage des enfants d'Haïti

Rentrée scolaire à l'école St Alphonse de Cité Soleil en Haïti Les élèves ont eu la bonne surprise de voir à la rentrée du mois d’octobre que les travaux de reconstruction avaient bien avancé. Le bâtiment du Primaire est terminé, toutes les salles de classe sont à présent entièrement construites et fonctionnelles. Comme avant le séisme, mais en mieux !

Et cette année, chaque niveau aura sa salle de classe, aucun cours n’aura plus lieu dans une des classes provisoires, inconfortables et si peu adaptées. A la fin de l’été, les élévations ainsi que la toiture étaient terminées. Il ne restait plus que les travaux de peintures et d’aménagement des intérieurs de classe, installations des portes pour pouvoir accueillir les élèves dans de bonnes conditions. Tout s’est accéléré afin que tout soit bien prêt pour début octobre.

Lire la suite...

22 avril 2013

Haïti : Aménagement de la cour à l'école de La Plaine Fourgy

en savoir plus sur le parrainage d'enfants en Haïti

La rentrée s’est faite dans la bonne humeur et avec tout le courage nécessaire pour retrouver des salles qui avaient une fois encore été nettoyées pour essayer de gommer les traces du cyclone Sandy.
Dans leur classe de Préscolaire, des écoliers de l'école St Alphonse de Fourgy à Haïti Malheureusement, la peinture des salles de classe ne pourra retrouver son éclat et les murs restent très marqués par les inondations successives.

Mais la bonne surprise qui attendait les enfants est l’aménagement d’une véritable cour de récréation durant les vacances de Noël.

Lire la suite...

10 avril 2013

Haïti : les travaux à Cité Soleil avancent à grande allure

en savoir plus sur le parrainage d'enfants en Haïti

Les élèves de l'école St Alphonse de Cité Soleil à Haïti en rangs pour la rentrée scolaire La rentrée s’est vraiment faite dans une bonne ambiance de travail. Les traces laissées par Sandy le dernier cyclone de l’année 2012 étaient encore présentes. Mais au grand soulagement de tous, grâce à la grande mobilisation des parrains et partenaires de SOS Enfants, les livres perdus et endommagés par le cyclone ont pu être remplacés et les cartons contenant ces nouveaux manuels attendaient les élèves le jour même de la rentrée.
Autre point positif : Les travaux de reconstruction de quatre classes pour les élèves du Primaire ont démarré. C’est là un signe très encourageant pour tous !

Lire la suite...

22 novembre 2012

Haïti, après le cyclone Sandy...

Le cyclone Sandy sur Haïti
Le début de cette année scolaire 2012-2013 a été très perturbé par le passage de deux cyclones, le 28 août Isaac puis le 23 octobre c’est Sandy qui traversait Haïti.
Les deux écoles du groupe scolaire Saint-Alphonse ont été fortement touchées et les familles de la zone n’ont pas été épargnées, les dégâts subis sont très lourds. Durant trois jours, écoles, commerces, administration, tout est resté fermé.
L'école St Alphonse de Fourgy en Haïti inondée après le cyclone Sandy Face aux inondations très importantes, nombre de familles ont fui pour chercher un refuge.
Comme c’est le cas à chaque fois qu’une catastrophe frappe le pays, on a assisté à un exode massif de familles, de longues files de réfugiés essayant de trouver un abri, un endroit moins inondable pour protéger leurs maigres possessions. Certains n’hésitent pas à partir en province, en quête d’un nouveau lieu de vie pour se reconstruire…

Lire la suite...

16 octobre 2012

Rentrée scolaire à Haïti

en savoir plus sur les enfants d'Haïti

Rentrée scolaire à l'école St Alphonse, bidonville de Cité Soleil en Haïti Les deux écoles du groupe St-Alphonse, celle de Cité Soleil et son annexe de La Plaine Fourgy, disposent depuis le mois de juillet 2012 d’une équipe de direction indépendante. Les deux conseils d’administration ont été renforcés afin d’amener leurs membres à prendre une plus grande part dans le suivi et la gestion.

La plupart des responsables sont des anciens élèves de Saint-Alphonse. Ils représentent pour tous l’espoir d’une réussite possible. Ainsi, par exemple, Georges E. Toussaint a fait sa scolarité à l’école Saint Alphonse du bidonville de Cité Soleil. Devenu enseignant d’économie au Secondaire, il partageait son temps de travail entre plusieurs établissements mais a toujours voulu privilégier Saint Alphonse afin de pouvoir à son tour participer à la mission d’éducation des enfants du bidonville. Jean Wilfrid, le président du CASA, a eu le même parcours. Tous deux se font un devoir de continuer à travailler à Cité Soleil.

Lire la suite...

10 juin 2011

Haïti : Evaluation post-séisme de l'aide et des besoins

Comment aider les enfants d'Haïti

Bidonville de Cité Soleil en Haïti Un peu plus d’un an après le terrible séisme de janvier 2010, le moment était venu pour moi de retourner à Haïti. L’inauguration de l’espace construit pour le Préscolaire était l'occasion rêvée pour retrouver l’équipe sur place et faire le point sur l’ensemble du programme.
Denis Puthiot m’a demandé de patienter et d’attendre les résultats des élections présidentielles, craignant de grands débordements au moment de la proclamation. Contrairement à 2006 lors de l’élection de René Préval à la Présidence, Cité Soleil s’est révélée plutôt calme. Les troubles se sont davantage concentrés sur Pétionville. Lire la suite...

23 janvier 2011

Un an après le séisme, bilan des activités

en savoir plus sur le parrainage d'enfants en Haïti

Le Directeur de l'école St Alphonse de Cité Soleil
C’est avec un grand honneur que le Conseil d’Administration de Saint-Alphonse vous adresse son premier rapport pour l’année 2010-2011. Malgré les conséquences du séisme du 12 janvier 2010, déstabilisant les familles haïtiennes et les infrastructures scolaires, malgré la cruauté du choléra faisant de plus en plus de victimes, les écoles Saint-Alphonse semblent vouloir prendre la route d’un progrès significatif. Tout ceci s’explique par votre immense effort ayant permis cette année la reprise des activités, le début de la reconstruction et la stabilité des salaires. Au nom de tous les élèves, de leurs enseignants et de leurs familles, la Direction centrale de Saint-Alphonse vous remercie de votre aide et vous félicite pour cette volonté que vous manifestez d'améliorer le sort des enfants d'Haïti. Sincèrement reconnaissant de votre solidarité et de votre générosité, le Conseil vous prie d’agréer, Mesdames, Messieurs, l’expression de ses salutations distinguées.
Ricot Pierre, Directeur du CASA
Conseil d'Administration de Saint-Alphonse
Lire la suite...

26 mars 2010

Haïti : 2 mois après le séisme, un bilan amer

en savoir plus sur le parrainage d'enfants en Haïti

Maison de Cité Soleil en Haïti détruite par le séisme Le séisme meurtrier et dévastateur du 12 janvier dernier a tué bien des espoirs. Etant déjà très loin d’être satisfaisante, la vie des habitants de Port-au-Prince et même de ceux de la province, est devenue à la fois triste et douloureuse, puisque près de 300.000 personnes sont mortes. Des milliers de gens sont ajoutées au nombre des handicapés. Toutes les catégories sociales ont subi de grosses pertes matérielles dont le prolétariat auquel font également partie les enseignants.

Condition déshumanisante et révoltante, car des milliers de personnes se voient obligées de se regrouper dans des camps, à la merci des ONG. Certaines gens pouvaient rester dans leur propriété, même si leur maison avait été détruite. Les habitants qui vivent dans les plaines à Port-au-Prince disposent généralement de plus d’espace et peuvent ainsi éviter les camps. A Croix des Bouquets, par exemple, il n’y avait aucun camp d’hébergement durant la première semaine après le 12 janvier. Un voisin qui n’avait que l’espace de sa maison habitait avec son voisin le plus proche, dans la fraternité. Comme conséquence, les victimes de Croix des Bouquets étaient oubliées. Par stratégie de survie, les camps d’hébergements se sont multipliés, mais parfois sans être réellement habités.

Lire la suite...