Mot-clé - Peinture

Fil des billets

2 octobre 2017

Haïti : que des bonnes nouvelles !

en savoir plus sur le parrainage d'un enfant haïtien

Face à la violence inhabituellle des ouragans de ce mois de septembre, Haïti a retenu son souffle. Mais jusqu’à présent, les cyclones qui se sont succédé dans les Caraibes ont épargné Haïti. Seuls quelques débuts d’inondation on été enregistrés dans le nord de l’île, sans réelle gravité.
Tout le monde respire, pas de catastrophe cette année ! Malheureusement, comme on le sait, toutes les îles n’ont pas eu la chance d’être épargnées…

L’autre nouvelle que nous voulons partager avec vous, ce sont les bons résultats obtenus par l’école Saint-Alphonse aux deux examens d’Etat, l’équivalent de notre BEPC en fin de 9ème année et le baccalauréat en fin de Terminale, appelée Philo en Haïti.
Collégiennes du bidonville de Cité Soleil scolarisées à l'école St Alphonse en Haïti Nous affichons :
 - 100 % de réussite à l’examen de fin de 9ème année : les 46 élèves présentés ont réussi leur Brevet.
 - Près de 70 % de réussite au Baccalauréat : sur les 22 candidats, 15 sont réussi
C’est une belle récompense pour les enseignants et pour la Direction qui voient ainsi le résultat du travail mené avec les élèves. C’est la récompense de plusieurs années d’efforts pour donner le meilleur aux enfants de Cité Soleil. L’école Saint-Alphonse reste pour les familles un pôle d’attraction très fort.

Lire la suite...

19 juin 2017

Madagascar : célébration des 20 ans du Centre Akany Aina

en savoir plus : parrainer des enfants malgaches.

Trois sourires d'enfants de Madagascar, élèves à l'école Akany Aina d'Ambatolampy
L’Assemblée des éducateurs et des représentants des parents a exprimé, au début du mois de mai 2017, le souhait que soit célébré de façon marquante le 20ème Anniversaire du Centre Social et Educatif AKANY AINA (1997 – 2017).
En réponse, les fondateurs du Centre Aimé et Hary ont suggéré que cet anniversaire pourrait être l’occasion de redonner un peu de fraîcheur aux installations et d’améliorer le cadre de vie scolaire des enfants. C’est ainsi qu’il avait été décidé d’engager à court terme les travaux suivants :
   • réhabilitation complète des anciennes toilettes des enfants,
   • réparation du mur de la façade sud du grand bâtiment scolaire (dont la construction avait été financée par SOS Enfants),
   • renouvellement de la peinture de ce même mur et d’autres murs ainsi que des salles de classe, dans la mesure du possible.

Lire la suite...