Mot-clé - Jardinage

Fil des billets

27 août 2019

Madagascar : Un trimestre très long, des vacances qui tardent

en savoir plus sur le parrainage de l'orphelinat Ste Marie à Madagascar

Vous le savez, une grande réforme du rythme scolaire a eu lieu à Madagascar et cette année encore, les enfants ne sont partis en vacances que fin août pour la plupart, mi septembre pour ceux qui passaient des examens officiels.
Enfants de l'Ile Ste Marie à Madagascar La mise en place progressive de la réforme a imposé une année scolaire divisée en 3 trimestres de durées très inégales. Le 1er trimestre a débuté le 19 novembre 2018 pour terminer le 21 décembre, à peine 1 mois, alors que le 2ème et le 3ème trimestre se sont étalés sur 4 mois chacun, avec juste 2 semaines de vacances de Pâques pour reprendre des forces. Les enfants ont travaillé en continu du 7 janvier au 12 avril, puis du 29 avril au 30 août. Ils étaient tous bien fatigués à la fin de ces deux longs trimestres. C’est pourquoi on a veillé dans chacun des orphelinats à laisser du temps aux enfants pour vaquer à des occupations un peu moins habituelles et leur permettre de profiter de moments de détente.

Lire la suite...

15 juillet 2019

Cameroun : formation agricole, diffusion du savoir

en savoir plus sur le parrainage d'enfants au Cameroun

Le FONDAF a accompagné plusieurs de ses élèves jusqu'au terme d'une formation en agriculture. L'un d'eux vient d'être recruté par une association gouvernementale camerounaise pour mettre en place un champ école dans son village Pygmée.
Jeune pygmée ayant suivi une formation en agriculture au Fondaf Bipindi au Cameroun Ainsi, le savoir acquis grâce au FONDAF va se diffuser dans tout le village.

se renseigner sur le parrainage d'un enfant Pygmée au Cameroun

18 mai 2019

La Ferme d’Akany Aina, cultures et petit élevage

en savoir plus : parrainer des enfants malgaches.

Le Centre Akany Aina continue d’intensifier ses activités agricoles avec notamment la plantation de nombreux arbres fruitiers, la culture du maïs, du soja, du manioc et des haricots.
Des goyaves pour les élèves de l'école Akany Aina d'Ambatolampy à Madagascar Goyaves, avocats, oranges, pommes et citrons constituent la plus grande part de la récolte de fruits. Ils sont tous distribués aux enfants, mis à part les citrons qu servent à l'assaisonnement des salades dans le cadre de la cantine.

Lire la suite...

20 décembre 2018

Madagascar : une meilleure protection des enfants

en savoir plus : parrainer des enfants malgaches.

Les élèves de la classe de CE1 à l'école malgache Akany Aina Les dates des examens du CEPE et du BEPC ayant été retardées l’an dernier, ce n’est qu’aujourd’hui que nous venons vous en donner les résultats. Le taux de réussite de nos élèves a été de 92% au CEPE (33 admis sur 36 élèves présentés) et de 45% au BEPC (18 admis sur 40 élèves présentés) : des performances meilleures que l'année précédente (75% pour le CEPE et 35% pour le BEPC).

Les grandes vacances des enfants d’Akany Aina n'ont pu débuter qu'après ces examens, début septembre 2018, et ont dû être écourtées pour que la reprise se fasse en octobre.

Cette rentrée s'est déroulée sans incident ; de nouveaux chargés de cours sont arrivés, d'autres nous ont quittés pour de nouvelles occupations. Le Centre compte actuellement 20 éducateurs, 3 femmes de ménage et cuisinières (cantine scolaire), 2 ouvriers permanents et 340 élèves (dont 10 internes : 6 filles et 4 garçons).

Lire la suite...

20 avril 2017

Cameroun : la bananeraie des enfants Pygmées

en savoir plus sur le parrainage d'enfants au Cameroun

Ce mois-ci, les enfants ont participé à la plantation de la bananeraie du Foyer. C'est éducatif et puis il y aura des bananes à manger l'an prochain !

L'équipe des défricheurs en action : il y a de grosses touffes qui résistent !
Défrichage de la brousse par les enfants Pygmées Bagyeli

Lire la suite...

28 juin 2013

Madagascar : Travaux champêtres pour les enfants d'Akany Aina

Fête de Noël pour les enfants pauvres du Centre Akany Aina à MadagascarNotre but essentiel est de donner aux enfants une formation la plus complète possible pour leur donner tous les moyens de construire leur avenir. Ceci nous a très vite amenés à les associer à la bonne marche de l’école, en leur confiant des tâches diverses adaptées leur âge et leur niveau pour parfaire leur apprentissage.
Vivant dans un monde plus rural qu’urbain, nos enfants doivent connaître le monde agricole et progresser dans ce domaine qui leur offrira toujours de bonnes opportunités pour leur vie future.

Lire la suite...