Mot-clé - Fourgy

Fil des billets

22 septembre 2016

Rentrée scolaire en Haïti

en savoir plus sur le parrainage d'un enfant d'Haïti

On se réjouit des bons résultats obtenus cette année aux examens d’état !
La classe de 9ème Année Fondamentale est importante. Elle clôture le premier cycle du Secondaire. Cette année, 45 élèves présentaient cet examen de fin de cycle, équivalent de notre BEPC, et 42 ont été reçus !
Les premiers bacheliers de l'école St Alphonse dans le bidonville de Cité Soleil en Haïti Mais ce n’est pas tout. Rappelez-vous, en septembre 2015, l’école St Alphonse de Cité Soleil ouvrait pour la première fois une classe de Terminale et en juin, l’école présentait ses premiers candidats au Baccalauréat. Sur les 21 élèves que comportait cette classe de Terminale, 13 ont réussi les épreuves et sont désormais bacheliers. Nous sommes très fiers de nos 13 lauréats, nos premiers bacheliers haïtiens !

Pour que leur avenir ne s’arrête pas là, nous avons décidé de continuer à les soutenir et d’accorder à chacun une bourse d’études. Elle permettra leur accès à l’université, la prise en charge de leur inscription, leurs frais de transports et autres dépenses…

Lire la suite...

29 avril 2013

Cantine scolaire à Haïti

en savoir plus sur le parrainage d'enfants en Haïti

Dans nos deux écoles de Cité Soleil et de La Plaine Fourgy, la cantine fonctionne de façon tout à fait régulière. A Cité Soleil, les enfants prennent à nouveau leur repas dans le grand réfectoire. Mais cet espace nécessite malgré tout des rénovations qui n’ont pas encore pu être faites depuis le séisme, la priorité étant donnée avant tout aux salles de classe pour des raisons évidentes.
Cantine scolaire de l'école St Alphonse de Fourgy à Haïti Les élèves de l’annexe de Fourgy continuent pour le moment à prendre leur repas dans les salles de classe. Mais c’est une situation qui ne durera plus très longtemps. En effet, nous avons entrepris au mois de janvier la construction d’un nouveau réfectoire ainsi que d’une cuisine attenante pour faciliter et améliorer enfin le service de cantine.

Lire la suite...

22 avril 2013

Haïti : Aménagement de la cour à l'école de La Plaine Fourgy

en savoir plus sur le parrainage d'enfants en Haïti

La rentrée s’est faite dans la bonne humeur et avec tout le courage nécessaire pour retrouver des salles qui avaient une fois encore été nettoyées pour essayer de gommer les traces du cyclone Sandy.
Dans leur classe de Préscolaire, des écoliers de l'école St Alphonse de Fourgy à Haïti Malheureusement, la peinture des salles de classe ne pourra retrouver son éclat et les murs restent très marqués par les inondations successives.

Mais la bonne surprise qui attendait les enfants est l’aménagement d’une véritable cour de récréation durant les vacances de Noël.

Lire la suite...

10 novembre 2010

Haïti : Scolarisation des enfants à Cité Soleil depuis le séisme

en savoir plus sur le parrainage d'enfants en Haïti

Classe provisoires de l'école St Alphonse, bidonville de Cité Soleil en Haïti Huit mois après le séisme dévastateur du 12 janvier 2010 dernier, les difficultés de la population des milieux fortement affectés restent entières. Beaucoup de familles dont les maisons ont été détruites se trouvent encore dans des camps de fortune sans grande assistance, exposées à tous les dangers. Parmi les victimes, les jeunes filles sont les plus vulnérables.
Certaines ONG sur place ont des programmes de reconstruction pour des gens qui avaient une maison dont le terrain leur était acquis de droit. En général, on reconstruit une ou deux chambres en bois avec une toiture en tôles pour une famille. Lire la suite...

26 mars 2010

Haïti : 2 mois après le séisme, un bilan amer

en savoir plus sur le parrainage d'enfants en Haïti

Maison de Cité Soleil en Haïti détruite par le séisme Le séisme meurtrier et dévastateur du 12 janvier dernier a tué bien des espoirs. Etant déjà très loin d’être satisfaisante, la vie des habitants de Port-au-Prince et même de ceux de la province, est devenue à la fois triste et douloureuse, puisque près de 300.000 personnes sont mortes. Des milliers de gens sont ajoutées au nombre des handicapés. Toutes les catégories sociales ont subi de grosses pertes matérielles dont le prolétariat auquel font également partie les enseignants.

Condition déshumanisante et révoltante, car des milliers de personnes se voient obligées de se regrouper dans des camps, à la merci des ONG. Certaines gens pouvaient rester dans leur propriété, même si leur maison avait été détruite. Les habitants qui vivent dans les plaines à Port-au-Prince disposent généralement de plus d’espace et peuvent ainsi éviter les camps. A Croix des Bouquets, par exemple, il n’y avait aucun camp d’hébergement durant la première semaine après le 12 janvier. Un voisin qui n’avait que l’espace de sa maison habitait avec son voisin le plus proche, dans la fraternité. Comme conséquence, les victimes de Croix des Bouquets étaient oubliées. Par stratégie de survie, les camps d’hébergements se sont multipliés, mais parfois sans être réellement habités.

Lire la suite...

22 juin 2009

Haïti : Ecole Saint Aphonse, Cité Soleil - Rapport 3ème trimestre 2009

en savoir plus sur le parrainage d'enfants en Haïti

Récréation dans la cour de l'école St Alphonse de Cité Soleil en HaïtiAujourd’hui, l'école Saint Alphonse est sur le point de redonner espoir et confiance. La cantine scolaire et le programme de micro crédit de SOS Enfants ne cessent d’attirer élèves et parents de Cité Soleil.

Les travaux de réhabilitation laissent entrevoir un avenir bien meilleur. Grâce à vous, nous sommes en train de remonter la pente. Votre appui continu témoigne de votre franche confiance en notre CASA.

Les habitants de Cité Soleil et de la Plaine croient également dans nos actions. Les élèves, de leur côté, sont de plus en plus motivés pour apprendre. Avec la stabilité relative du pays, nous sommes certains que l’on pourra réaliser d’autres projets intéressants pour le plus grand bénéfice des enfants et de leurs parents.

Lire la suite...

20 février 2009

Haïti : Ecole Saint Aphonse, bidonville de Cité Soleil - Rapport 2ème trimestre 2008/2009

en savoir plus sur le parrainage d'enfants en Haïti

Situation générale en Haïti
Bidonville de Cité Soleil en Haïti après le cyclone Hanna La situation d’Haïti est dominée par les conséquences des cyclones Fay, Gustav, Hanna et Ike qui ont frappé l’été dernier (16 août à 7 septembre 2008). Le Ministère de l’Education Nationale et de la Formation Professionnelle avait reporté au 6 octobre la rentrée des classes prévue initialement pour le 2 septembre.
Les provinces les plus touchées par les intempéries se trouvent encore dans une situation très précaire.
A Belle-Anse, dans le département du Sud-Est, une soixantaine d’enfants déjà sont morts de faim alors qu'aux Gonaïves, la population est sérieusement contaminée par des maladies dues aux inondations.

Et plus grave encore, à Port-au-Prince, le nombre des enfants des rues se multiplie chaque jour. Les parents de ces enfants viennent essentiellement de province et sont incapables de prendre soin de leurs enfants. S’ils ne dorment pas dans les rues, ils se fixent à Cité Soleil ou dans d’autres bidonvilles près du centre ville de Port-au-Prince.

Lire la suite...

15 octobre 2007

Haïti : Ecole Saint Aphonse, bidonville de Cité Soleil - Rapport 1er trimestre 2007/2008

en savoir plus sur le parrainage d'enfants en Haïti

Elèves de l'école St Alphonse en Haïti, ateliers de vacances
Situation générale en Haïti
Du point de vue sécurité, la situation générale d’Haïti s’est bien améliorée comparé aux trois dernières années. Aujourd’hui, l’Etat haïtien peut dire qu’il contrôle l’ensemble du pays. La préoccupation première des haïtiens n’est donc plus l’insécurité mais la situation économique de plus en plus critique.
Cité Soleil est très stable et accessible à tous. Les forces de l’ordre y sont présentes. Le local du tribunal et de l’Etat civil a été réaménagé et sert donc à la population. L’Administration communale a regagné son local au centre de la Cité. L’Etat est donc maintenant présent dans le plus grand bidonville haïtien.

Lire la suite...

18 juin 2007

Haïti : Ecole Saint Aphonse, bidonville de Cité Soleil - Rapport 3ème trimestre 2006/2007

en savoir plus sur le parrainage d'enfants en Haïti

L'extrême pauvreté des familles en Haïti
Situation générale en Haïti
Avec la venue au pouvoir de René Garcia Préval et Jacques Edouard Alexis, le peuple haïtien espéraient que leurs problèmes allaient se résoudre. C’est pourquoi ils ont voté LESPWA (l’espoir) ! Mais les choses ne peuvent pas s’améliorer du jour au lendemain. L’inflation continue, la population souffre de faim chronique, le chômage atteint son niveau le plus haut. Bref, la soif de la population reste entière. Il faut toutefois reconnaître une nette amélioration du point de vue de la sécurité. Le gouvernement actuel essaie de déstabiliser le fonctionnement des bandes armées. Les bandits opèrent à présent dans des points fixes bien connus de tous. Le centre ville de Port-au-Prince n’est plus une zone à risque. L’intensité du phénomène du kidnapping (au premier rang mondial ces derniers temps) diminue dans le pays, mais il ne disparaît pas totalement.

Lire la suite...

6 février 2007

Ecole Saint Aphonse, bidonville de Cité Soleil, Haïti - Rapport 2ème trimestre 2006/2007

en savoir plus sur le parrainage d'enfants en Haïti

Situation générale de Cité Soleil et de Fourgy
Contrairement à l’année dernière, il n’y a plus aucun obstacle à Cité Soleil pour le fonctionnement des écoles. Il se passe parfois plusieurs journées sans qu’on entende le son des cartouches, tant du côté des groupes rebelles du milieu que du côté de la Minustha. L'école St Alphonse dans le bidonville de Cité Soleil en Haïti La population peut facilement vaquer à ses occupations sans s’inquiéter, mais il reste difficile de savoir si le phénomène d’enlèvement des citoyens haïtiens et étrangers a totalement disparu.

Fourgy est un quartier généralement paisible. S’il y a une perturbation, son origine est souvent extérieure. L’insécurité n’est donc pas un obstacle pour le développement de ce milieu. Les deux écoles n’ont rencontré aucune difficulté pour et depuis la réouverture des classes.

Lire la suite...

15 septembre 2006

Haïti : Ecole Saint Aphonse, bidonville de Cité Soleil - Rapport 1er trimestre 2006/2007

en savoir plus sur le parrainage d'enfants en Haïti

Situation générale en Haïti
Le 9 août 2006, lors d’une visite du Président Préval au village Solidarité, un bidonville très proche de la Cité Soleil, il se dit prêt à procéder à un désarmement pacifique ou par la force. Cette déclaration a été l’objet de maints commentaires de la part de la population. Pour certains, le Président devrait continuer sa démarche de pacification par le dialogue, pour d’autres, il serait normal d’attaquer les bandits sans hésiter.

L'école St Alphonse dans le bidonville de Cité Soleil en Haïti En tout cas, cette fermeté de monsieur Préval a déjà modifié l’attitude des bandits. Désormais, on peut observer une diminution des actes de banditisme à Cité Soleil et à travers toute la capitale. Mieux encore, les bandits de la Cité Soleil ont autoproclamé le 22 août dernier leur désarmement pacifique. Malheureusement, cela n’a pas été fait à cette date, à cause d’attaque le matin même par les forces de la Minustha. Ils souhaitent organiser une cérémonie patriotique pour une autre occasion. Bien entendu, il semble que cette décision n’a pas encore la bénédiction de tous les « chefs du milieu ». Toutefois, on y voit une meilleure compréhension des raisons de l’insécurité de la ville par les autorités. Il suffira au gouvernement Préval/Alexis d’appliquer intelligence et détermination pour résoudre le problème.

Lire la suite...

8 mai 2006

Haïti : Ecole Saint Aphonse, bidonville de Cité Soleil - Rapport 3ème trimestre 2005/2006

en savoir plus sur le parrainage d'enfants en Haïti

René Garcia Préval
Situation générale en Haïti
Comme nous vous l’avions souvent écrit avant les élections du 7 février 2006, le pays faisait face à une insécurité chronique

Depuis les élections présidentielles et parlementaires, un changement radical s’est opéré. Le calme est revenu, les gens circulent librement. La route nationale N°1 est désormais utilisable. Cité Soleil ressemble à un lieu touristique attirant les visiteurs tant haïtiens qu’étrangers. Les actes de kidnapping ont considérablement diminué.

Monsieur René Garcia Préval, notre nouveau président élu le 7 février, est un ancien président du régime Lavalas. Les quartiers populaires ont largement contribué à sa victoire. C’est sous leur pression que le Conseil Electoral Provisoire a appliqué un nouveau mode de comptage des bulletins blancs, permettant ainsi à René Préval d’obtenir 51,15 % des suffrages au premier tour et d’être élu nouveau chef d’Etat.

Lire la suite...

20 janvier 2006

Haïti : Ecole Saint Aphonse, bidonville de Cité Soleil - Rapport 2ème trimestre 2006/2005

en savoir plus sur le parrainage d'enfants en Haïti

Vie de l'école
Ecole St Alphonse, Annexe de Fourgy en Haïti A la rentrée de septembre 2005, une annexe de l'école Saint-Alphonse, nommée école Saint-Alphonse de Fourgy, a été ouverte dans des locaux de notre Centre Médico-Educatif de La Plaine, en bordure du bidonville.

La création de cette école primaire, prévue pour 240 élèves environ, a été motivée par la situation dramatique dans le bidonville de Cité Soleil.
Le but premier est d’y re-scolariser les nombreux anciens élèves de Saint-Alphonse dont les parents ont émigré à La Plaine en raison de l’insécurité mais n'ont pu y trouver d'école pour leurs enfants.

Lire la suite...

17 septembre 2005

Haïti : Ecole Saint Aphonse, bidonville de Cité Soleil - Rapport 1er trimestre 2006/2005

en savoir plus sur le parrainage d'enfants en Haïti

Rentrée scolaire et situation générale
Il est permis de se poser cette question : Comment tout un peuple, écrasé par une misère inqualifiable depuis de si nombreuses années, peut-il encore survivre et garder l'espoir d'un avenir meilleur?

Centre Médico-Educatif de Fourgy, Haïti Et pourtant des femmes et des hommes continuent de lutter et essaient de construire, pour que leurs enfants puissent un jour vivre dans ce petit pays qui portait, voilà quelques décennies, le joli nom de Perle des Caraïbes !
Avec vous, SOS Enfants s'attache à rester présent aux côtés de celles et ceux qui, refusant le fatalisme de la misère, s'évertuent à mettre sur pieds des projets réalistes de développement durable.

Lire la suite...