Mot-clé - Emeutes

Fil des billets

1 octobre 2019

Haïti : Le groupe scolaire Saint-Alphonse se distingue dans un environnement chaotique

en savoir plus sur le parrainage d'un enfant haïtien

A l’occasion de la rentrée scolaire, nous nous réjouissions de partager avec vous notre joie d’avoir reçu les excellents résultats obtenus par nos élèves aux examens officiels du collège et du lycée.

Mais en cette date de début octobre . la rentrée n’a toujours pas eu lieu et c’est difficile aujourd’hui de pronostiquer une date.
Le pays se déchire, les manifestations se succèdent, l’inflation ne fait que croitre.
Manifestation de la misère dans le bidonville de Cité Soleil en Haïti

Lire la suite...

27 juin 2019

Haïti aujourd’hui : la course vers l’abime

se renseigner sur le parrainage d'un enfant d'Haïti

Tout vire au rouge en Haïti. L’évidence saute aux yeux de tous mais on dirait que tout le monde l’accepte.

Les actes d’assassinat n’étonnent plus. On en compte tellement chaque jour ! Les policiers sont les premières cibles. Cependant, personne n’est exempt. Les gangs font la loi partout. Ils n’ont rien à craindre. Ils sont conscients qu’ils sont de fait le vrai pouvoir. Ils peuvent agir parfois pour leur compte ou pour quiconque les mandate.

Le constat est terrible. Fin avril, le dollar américain se changeait contre 85 gourdes haïtiennes ; fin mai, il est passé à 93 gourdes. Le taux d’inflation est à plus de 17,5% !

Devant plusieurs entreprises et maisons de résidence il est écrit : à vendre. Ce que l’on appelle traditionnellement le panier de la ménagère peine à se remplir. Pauvreté et misère se généralisent.
Famille vivant dans la misère dans le bidonville de Cité Soleil en Haïti

Lire la suite...

27 mars 2019

Haïti s’enfonce dans la misère …

se renseigner sur le parrainage d'un enfant d'Haïti

Le mois dernier, nous vous disions que la situation se dégradait dans tout le pays. Aujourd’hui, nous sommes proches du chaos.

Nous le ressentons fortement au sein de toutes les écoles du groupe scolaire St Alphonse, que ce soit dans le bidonville de Cité Soleil, dans le quartier Fourgy ou à l’école Le Sel où nous scolarisons des enfants placés en domesticité.
Depuis le 7 février, de violentes émeutes secouent à nouveau le pays, suite à une importante augmentation du prix des denrées alimentaires de base. La population réclame à cor et à cri de quoi manger, l’économie est paralysée, les écoles fermées…

L’histoire de Madeleine n’est qu’un exemple parmi tant d’autres, triste reflet de la dramatique réalité dans laquelle évoluent aujourd’hui les familles.
La misère s'intensifie dans le bidonville de Cité Soleil en Haïti

Lire la suite...

24 novembre 2012

La ville de Goma sous les bombes

en savoir plus sur la réinsertion des enfants soldats à Goma

Le 20 Novembre 2012, la ville de Goma s’est réveillée sous les éclatements des bombes et à 11 heures, la ville est tombée entre les mains des insurgés mutins du M23, malgré une forte résistance des forces armées nationales et l’appui de la MONUSCO.
Camp de réfugiés à Goma
Au cours de ces tristes événements, on a enregistré un grand nombre de pertes en vies humaines, la dégradation des biens et le déplacement de milliers des personnes vers trois camps de réfugiés installés à Mugunga, à l’ouest de la ville de Goma.

Dans ces camps, des souffrances terribles sont infligées à l’endroit des enfants, des femmes enceintes et des personnes de 3ème âge qui, pour la plupart, souffrent de la faim. Le choléra fait déjà son apparition alors qu’un grand nombre tombe sous le crépitement des balles, de nombreuses personnes étant atteintes par des balles perdues. Nous assistons à un véritable « drame humanitaire », d’où la nécessité d’obtenir pour ces camps un appui en vivres et autres matériels de première nécessité car toutes les activités sont paralysées.

Lire la suite...

14 janvier 2011

Elections en Haiti, suite

Courriel de Denis Puthiot depuis Port au Prince

Ce matin, de bonne heure, pneus enflammés, barricades et nombreux tirs dans les quartiers de Carrefour, Fontamara et Martissant. Est ce le début de troubles ?
Le CEP et le Président ont reçu hier le compte rendu de l'expertise de l'OEA concernant les résultats des élections. Celui-ci recommande de passer en 3ème position Jude célestin, le candidat de Préval et du parti de l'Unité, pour fraudes importantes. Cela l'éliminerait du second tour qui serait donc entre Mme Manigat (1ère) et Martelly (2ème). Tous les candidats ont vu le retrait d'un certain nombres de voix, mais c'est Célestin qui en a eu le plus et cela le le fait passer en 3ème position. Nous ne savons pas encore quelle sera la réaction de Préval et du CEP...
La semaine dernière, durant les derniers jours de vacances, les enfants du secondaire sont venus pour passer les contrôles qui n'avaient pu se faire en décembre en raison des émeutes et de la fermeture des écoles pour insécurité.
Lundi 12 janvier, journée de commémoration et de recueillementLes cours ont repris officiellement lundi 10 janvier mais beaucoup d'élèves sont toujours absents, à cause de l'incertitude politique mais aussi de la date du 12 janvier. Il n'y avait pas d'école ce jour-là, journée de commémoration du 12 janvier, journée de recueillement...

A bientôt pour d'autres nouvelles.

Denis

18 juillet 2008

Haïti : Ecole Saint Aphonse, bidonville de Cité Soleil - Rapport 3ème trimestre 2007/2008

en savoir plus sur le parrainage d'enfants en Haïti

Situation générale en Haïti
La situation difficile de la vie socio-économique de la population a marqué et marque encore le quotidien haïtien depuis plus de deux mois. En outre, les actes de vol et de kidnapping refont déjà surface.

Dans les rues du bidonville de Cité Soleil en Haïti La vie chère
Le prix des produits de première nécessité ont augmenté pour certains de plus de 100 % entre 2007 et mai 2008. Parmi ces produits, il y a le riz et la farine de blé qui sont les produits les plus consommés par les haïtiens (pain, pâtes, petits gâteaux secs salés et sucrés).

Lire la suite...

5 mai 2005

Haïti : Ecole Saint Aphonse, bidonville de Cité Soleil - Rapport 3ème trimestre 2004/2005

en savoir plus sur le parrainage d'enfants en Haïti

Fonctionnement de l'école
Malgré tous les problèmes que rencontre Haïti, l'école reste la mieux organisée du quartier et cela grâce à la générosité des Parrains et des Marraines.
Bidonville de Cité Soleil en Haïti Depuis le début de cette année, l’école St-Alphonse fonctionne dans des conditions extrêmement fragiles, le pays est au bord de la guerre civile. La violence a envahi le quotidien des Haïtiens et cette situation est d’autant plus catastrophique dans un bidonville tel que la Cité Soleil. Celui-ci est devenu le refuge des bandits et les luttes armées pour le pouvoir ont fait de la capitale, Port au Prince, un enfer.

Lire la suite...

15 janvier 2005

Haïti : Ecole Saint Aphonse, bidonville de Cité Soleil - Rapport 2ème trimestre 2004/2005

en savoir plus sur le parrainage d'enfants en Haïti

La vie à Cité Soleil
La situation dans Cité Soleil devient de plus en plus difficile. Il ne se passe pas un jour sans désordre en ville. Hier, le feu dans un marché, des tirs nourris en bas de la ville ont causé, comme toujours, la débandade générale.
Bidonville de Cité Soleil, Haïti Les rues se vident, les gens ont peur de se déplacer et, quand ils y sont malgré tout obligés, ils le font avec appréhension, le plus rapidement possible.
Chaque jour connaît son lot de morts et de blessés. Le jour de la visite de Colin Powel, je suis rentré en bus sous un feu nourri en passant à Martissant, quartier chaud de Carrefour à la sortie de Port-au-Prince, sur la route de Jacmel. Tout le monde était couché dans le bus sans oser lever la tête, attendant que le bus s'éloigne de la zone dangereuse...

Lire la suite...